Bilan préparation « Emeraude Tri Race » 2017

Quelques Chiffres

J'ai enfin ressuscité mon MAC, il est donc temps de vous livrer un petit bilan de ma préparation pour l'émeraude tri race. L'inscription sur un coup de tête était un peu un coup de poker. Car participer à un  deuxième half seulement 7 semaines après mon premier, il allait falloir assurer la transition. Et là, je ne parle pas de la T1 ou la T2... Un petit retour en image, avant de détaillé la prépa.

Organisation

Une orga plutôt classique pour cette préparation. Après une semaine de pause complète post Ironbreizh, j’enchaîne une semaine de reprise toute douce pendant les vacances. Entre session de surf, vélo en famille ou running avec le grand, je me suis remis en marche tranquillement. J'ai enchaîné par un gros bloc de travail de 3 semaines (S2 à S4) avec un gros focus sur le vélo sur lequel j'avais clairement péché à l'IB. Avant de relâcher la pression en conservant quelques séances qualitatives et un semi-marathon en pacer de la petite sœur. Une organisation qui m'a permis d'arriver sur la ligne de départ avec pour seule angoisse mon épaule douloureuse

Positifs/Negatifs

  • Maintient du niveau en natation
  • Enchainement des kilomètres à vélo
  • Bonne organisation des 3 blocs
  • Un semi une semaine avant
  • Peu de qualitatif à pied
  • Trop peu de sortie longue basket aux pieds

Améliorer les choses

Malgré 2 HIM relativement rapproché, la gestion de l'entre deux a relativement était bien négocié. Cependant l'idée de réaliser un semi, même cool, une semaine avant n'est clairement pas une idée de génie. Des douleurs dans le mollet m'ont fait craindre pour ma participation jusqu'au jeudi. Il faudra également penser à continuer a ne pas sauter les séances de fractionnés avec les copains, pour conserver un peu de vitesse ^^!

Si vous souhaitez revoir tous les articles cette prépa, ils sont disponibles par là

Auteur de l’article : Diabolo

Traileur amateur et triathlète en mousse je partage volontiers mes exploits en carton avec vous. Grand amateur des nouvelles technologies, je prends plaisir à mettre à jour PixelTriahtlon autant que je peux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *